Wan & Co.

No
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 rp lazzy lololol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acacia Blumenthal
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2016

MessageSujet: rp lazzy lololol   Dim 7 Mai - 17:03



250*100250*100
Stop staring at me !
ft. Lazzy
Indigné, voilà comment était Laslow après que Selena lui révèle le temps qu’elle a passé à l’observer. Mais la rousse n’en fut pas étonnée, et s’y attendait même. Après tout … Inigo restera toujours lui-même, qu’il change ou non de nom. Il lui était donc évident que le mercenaire allait réagir ainsi, dans tout son embarras.

Non, ce n’est pas si long que ça, dix minutes. Mais si l’on prend en compte le contexte, et le fait que tu as dû reprendre plusieurs fois certains pas que tu ne maîtrises pas encore à la perfection, peut-être que tu as bien raison … Telles furent les pensées de Selena, mais qu’elle se contenta de ravaler avant qu’elle ne franchirent ses lèvres. Son attention était attirée par autre chose. Le sourire idiot qui se formait sur les lèvres de son frère d’armes, ajoutée à sa posture fière, alors qu’il se vantait de ce qui était, peut-être, le seul point positif de son escapade nocturne … fit soupirer la jeune femme intérieurement – avant que ce même soupir s’extériorise. Son argument était valide, mais s’appuyait sur une logique plus optimiste que réaliste. Certes, il n’y avait qu’elle qui l’avait vu, mais ce simple fait qu’il ait été découvert par ne serait-ce qu’une personne suffisait à remettre ses paroles en question. Qui plus est … Là n’était pas où Selena voulait en venir ! Le fait de sortir en pleine nuit était ce qui constituait un problème !

Mais voilà, Laslow continuait de justifier ses actions. Que ce n’était pas la première fois, que sortir en cachette la nuit n’a jamais posé de soucis jusque-là … Qu’il était préparé à toute éventualité, ayant pris son arme par précaution. À croire qu’il avait préparé son discours … Ou qu’il était habitué à le donner, qui sait. L’Ylissienne n’en savait trop rien ; toujours est-il qu’il esquivait le point principal de la chose.

« Tu es sortie toi aussi, et tu aurais pu te faire attaquer. Je ne voulais pas rester longtemps ici, je sais que c’est dangereux… autant pour moi que pour toi. »

… Était-il sérieux ? Selena se retint cette fois-ci de pousser un énième soupir, pourtant si habituel chez elle. Voilà qu’il s’inquiétait pour elle, maintenant ? Certes, il en est venu au point où celle-ci voulait en venir, mais il semble lui avoir échappé que, si elle était là, c’était parce que lui même, Laslow, était sorti du château. Jamais elle ne serait là si elle ne l’avait pas vu ; au contraire, elle serait actuellement dans son bain ou sur le point d’aller se coucher, après avoir fait son rapport. Mais pas ici.

Attendant qu’il finisse de se justifier, voilà que son ami souleva une question qui remit la femme aux couettes dans l’embarras. Ah. Oui. Oh, dieux, elle aurait vraiment dû l’ouvrir plus tôt, tout compte fait. Une gêne la prenait. Elle n’allait tout de même pas lui dire qu’elle l’observait danser tout du long, tout de même ? Qu’est-ce qui serait encore plus embarrassant à dévoiler – et à savoir pour lui, également ? Arh, et pourquoi devait-elle se justifier ? C’est de sa faute s’ils sont là actuellement !
Son embarras se remplaçant par l’irritation – tel un mécanisme de défense, qui lui est propre et n’a jamais vraiment changé au fil des années, la rousse grogna : les sourcils se fronçant, le ton se faisait aussi sévère que précédemment.

« Hey, tu sembles oublier que si je suis là c’est parce que toi-même tu es sorti ! Et c'est justement pour ça que j'ai dû venir, même en sachant que c'est dangereux. Alors épargne moi ton inquiétude et occupe toi de ton propre cas, sombre idiot. C'est pas parce que jusque là tout allait bien que ça va rester ainsi, même en prenant des précautions ! »

Laslow avait beau être une connaissance et un ami de longue date, son optimisme échappait toujours autant à Selena. A vrai dire, ce n'était pas que le sien ; celui d'Odin également. Ils étaient similaires en ce point : tous deux voyaient le bon côté des choses, tandis qu'elle-même restait particulièrement réaliste - jusqu'en devenir démoralisante, parfois. C'était toujours elle, d'ailleurs, qui devait les remettre à leur place, comme une mère avec ses enfants ... A se demander si ce n'était pas Selena elle-même, la plus étrange. Avant de se rappeler de l'avis des autres aux sujets des deux lurons ... soit assez excentriques.
Qu'il soit alors aussi insouciant était incompréhensible pour la mercenaire, son embarras passé devenant peu à peu de l'irritation. Comment allait-elle faire comprendre à cette tête de noeud ce qu'elle essaie tant bien que mal de lui faire comprendre, cette situation étant arrivée de nombreuses fois pour de nombreuses choses ? Elle ne voulait pas perdre son temps à argumenter, expliquer ce qui devrait être évident. Elle avait bien mieux à faire. Mais, en même temps, elle ne pouvait le laisser ainsi, ignorant et s'enfermant dans une bulle certes rassurante, mais pouvant éclater et l'exposer au danger à tout moment ... Ah, que cette situation devenait particulièrement énervante pour la jeune femme au sang chaud.

« Laslow, je me fiche de ce que tu viens faire ici la nuit, que ça soit pour danser, cueillir des fleurs, ... peu importe. Je te dis simplement de faire ça dans un endroit et à des horaires plus sûrs. Pourquoi tu aurais besoin d'aller te cacher dans la forêt là où personne ne pourrait venir te voir - ou t'aider si tu te mets en danger ?, demanda-t-elle, un soupir s'échappant d'entre ses lèvres, ses bras venant se croiser inconsciemment. Ses yeux roulèrent, avant de se perdre dans le ciel. Et puis, franchement, c'est pas un ou deux faux pas dans un entraînement de danse qui vont faire de toi la risée de l'armée ... A vrai dire, le seul souci qu'on t'accorde est de faire la cour à la moindre demoiselle passant sous ton nez. »

Disait-elle quelque chose de bien trop blessant, dans ce qui était la vérité à ses yeux ? Elle-même ne le jugeait pas. Elle voulait simplement lui faire comprendre ce qu'il s'obstinait à rejeter par modestie et embarras, chose qui ne faisait que le limiter selon son point de vue ...


[HRP : Je dois avouer avoir eu quelques soucis ici et là pour savoir quoi écrire exactement ... J'espère que ça te convient tout de même, dis moi si c'est pas le cas ;u;]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wantest.forumactif.org
 
rp lazzy lololol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan & Co. :: Test de code :: Codes par Forum-
Sauter vers: